Fixation de la mouche - Rio Gallegos, Patagonie, Argentine - Photo Thierry Willems
Kits de Montage
des Mouches Artificielles
Des kits conçus pour apprendre facilement et par soi-même à monter les mouches artificielles pour la pêche

Prix selon modèle




Apprendre à monter ses mouches a été pour moi une nécessité. En effet, quand j’ai commencé à pêcher à la mouche, il était compliqué de trouver des mouches, en tout cas celles qui prenaient du poisson. Tout comme il m’a été difficile de trouver le matériel et les matériaux de montage et, plus difficile encore, des instructions de montage : comme faire pour débuter ?

TURRALL a réalisé deux kits pour apprendre le montage des mouches artificielles. Ces kits ont été spécialement conçus pour les débutants, voici pourquoi :

Bien sûr ces kits ont les outils nécessaires au montage des mouches : un étau, du fil de montage, une paire de ciseau, un porte-bobine, une aiguille à dubbing. Bien sûr ils ont un assortiment d'hameçons pour monter des mouches sèches et noyées, des nymphes et des streamers, ainsi qu’un certain nombre de matériaux pour monter la collerette de la mouche, ses ailes, son corps, sa queue.

Mais surtout, ces kits sont livrés avec des instructions illustrées et détaillées en français - ainsi qu’en anglais, espagnol et allemand.

On commence avec la fiche General qui explique comment fixer l’hameçon dans les mors de l’étau, comment fixer le fil de montage sur l’hameçon pour démarrer le montage, comment faire le nœud final Whip-Finish pour terminer le montage de la mouche, le tout parfaitement illustré avec des dessins tellement faciles à comprendre qu’on se demande si on a vraiment besoin du texte - certains fabricants de meubles s’en passent…

On continue avec la fiche Tails qui explique comment fixer la queue de la mouche.

On poursuit avec la fiche Bodies qui explique comment on réalise le corps de la mouche et son cerclage éventuel.

On continue avec la fiche Wings qui explique comment réaliser l’aile des mouches, pour celles qui en comporte une.

Et on termine par la fiche Hackle» qui explique comment on fixe et on enroule une plume appelée hackle en tête de la mouche, comment on arrête le montage avant le nœud final expliqué dans la fiche General.

Cerise sur le gâteau, chaque fiche est illustrée avec des photos d’un certain nombre de modèles de mouches, son nom et sa formule de montage. Une illustration au dos de chaque fiche montre ici un hameçon avec la dénomination de chacune de ses parties, là une nymphe, ou encore un steamer et une mouche à saumon, ou encore une mouche sèche. Sur ces illustrations de mouche, on se rend parfaitement compte des proportions de chaque élément entrant dans sa composition.

Bref, avec ces kits de montage, on a tout ce qu’il faut pour débuter et apprendre facilement par soi-même à monter des mouches. J’aurais rêvé d’un tel kit quand j’ai débuté.

TURRALL propose deux kits, le Popular et le Premium.

Les deux kits possèdent les mêmes fiches de montage, le même étau, les mêmes ciseaux, la même pince à hackle et la même aiguille à dubbing.

Mais le kit Premium est livré dans une petite mallette en ABS, avec du vernis en plus ainsi qu’une petite boîte à mouche pour ranger vos créations. Et il est fourni avec davantage de matériaux. C’est ce qui explique la différence de prix entre les deux.

Lequel choisir ?

Le kit Popular permet parfaitement d’apprendre la technique de base pour monter les mouches. Il lui manque le vernis pour assurer le nœud final de la mouche, mais vous trouverez du vernis incolore à peu près partout et beaucoup de monteurs mettent aujourd’hui une goutte de colle genre Superglue.

Le kit Premium est simplement un peu plus étoffé, et sa petite mallette de transport est plus sympa que le blister du kit Popular.

Il faut comprendre que dans les deux cas, ce sont des kits débutants pour apprendre facilement et par soi-même à monter des mouches artificielles. En aucun cas ces kits ne couvrent tout le montage des mouches. Il existe en effet plein de matériaux de montage, plein d’hameçons de formes et de fer différents, d’outils plus ou moins utiles, des étaux de différentes formes, voire rotatifs. Pratiquement à longueur d’année, il se crée de nouveaux modèles de mouche, avec de nouveaux matériaux, de nouvelles couleurs. Vous même en inventerez probablement un jour, ne serait-ce qu’en détournant un matériau de l’usage pour lequel il a été conçu. Par exemple l’emballage de certains bouquets de fleurs peut servir à réaliser des ailes de fourmi !

Vous verrez peut-être ailleurs des kits avec davantage d’outils, d’hameçons et de matériaux. Dites-vous bien que quelque soit le kit, il sera toujours incomplet, tout en contenant des matériaux qui ne vous serviront sans doute jamais. Ce qui compte le plus, je serais tenté de dire, ce sont les instructions claires, précises, détaillées, illustrées fournies avec ces kits.

Dans ces conditions, à quoi ça sert de dépenser davantage d’argent dans un kit de montage ? À rien. Il faut prendre ces kits pour ce qu’ils sont : un formidable moyen d’apprendre tout seul à monter ses mouches. Une fois que vous aurez appris, vous aurez tout le loisir d’essayer d’autres hameçons, d’autres plumes et poils, d’autres couleurs, d’autres matériaux, d’investir dans un bon étau rotatif… Bienvenue dans l'univers passionnant du montage des mouches artificielles !

Particularités

• Tout le nécessaire pour débuter.

• Des instructions détaillées en français.

• Des fiches illustrées et claires.

• Conçus pour apprendre facilement et par soi-même à monter des mouches.

Autres matériels et matériaux de montage des mouches

Kit de montage des mouches artificielles TURRALL popular
Contenu du kit de montage des mouches artificielles TURRALL popular
Kit de montage des mouches artificielles TURRALL Premium
Instructions des Kits de montage des mouches artificielles TURRALL